Pour retourner au forum Le Jardinage en France | Pour répondre

 o
plantes herbacées

Message envoyé par genebin h.normandie (My Page) le
24/09/05 - 5:31

Bonjour à tous les jardiniers et jardinières.
Entendu ce matin à la radio : ce n'est pas le moment de faire des boutures herbacées ...
Vous ,les connaisseurs ,(seures ) pouvez vous me dire quelles sont les plantes que vous rangez dans la catégorie
herbacée .?
Merci et amitiés Geneviève


Réponse:

 o
RE: plantes herbacées

citation de mon encyclopédie pratique: le bouturage herbacé permet de multiplier certains arbustes, caducs surtout, tels q fuchsias et perovskia; prélevez au printemps des boutures terminales : elles sont encore tendres et ont une meilleure capacité d'enracinement q les tiges plus lignifiées
je pense donc que ça s'oppose à bouture de bois vert et aux semi-ligneuses qui se font maintenant
mais est-ce que ça vaut pour ce qu'on va garder en serre et n'est pas arbustif?


 o
RE: plantes herbacées

Genebin,
C'est expliqué ci-dessous
Amitiés
jean-Pierre

Voici un lien qui appartient à ce message: Boutures herbacées, semi-herbacées et ligneuses


 o
RE: plantes herbacées ou boutures herbacées?

Et je dois rajouter, car ton post n'est pas clair que des plantes herbacées, c'est autre chose.Ce sont des graminées.

Voici un lien qui appartient à ce message: Graminées


 o
RE: plantes herbacées

...des plantes herbacées, c'est autre chose.Ce sont des graminées.
Il me semble que ce n'est pas correct. Herbacé, c'est le contraire de ligneux. Ainsi, il existe des pivoines ligneuses (arbustives) et herbacées (vivaces).

@micalement
Caroline


 o
RE: plantes herbacées

D'accord avec Caroline.

D'accord aussi avec Jean-Pierre, quand il précise qu'il ne faut pas confondre plantes herbacées et boutures herbacées.

@micalement


 o
RE: plantes herbacées

...il ne faut pas confondre plantes herbacées et boutures herbacées.
Dans un cas comme dans l'autre, herbacé signifie non ligneux (= non aoûté dans le cas de boutures)... Je ne vois pas trop la différence à vrai dire.


 o
RE: plantes herbacées

L'adjectif "herbacé" signifie effectivement non ligneux, dans tous les cas.
Là où il y a une différence, c'est lorsque cet adjectif est associé à plante ou bien à bouture.

A mon avis, Genebin pensait que des boutures herbacées étaient des boutures issues de plantes herbacées.


 o
RE: plantes herbacées

Je pense que :ce n'est pas le moment de faire des boutures herbacées, signifie des boutures non âoûtées. Ce qui est vrai pour les boutures d 'arbustes ou de clématites ou l'on prélève en ce moment des boutures semi-lignifiées. Mais ce n'est pas le cas pour les plantes herbacées( dans le sens de vivaces ),sur lesquelles il n'y a pas de lignification.
Caroline,
Plante herbacée est bien employé pour qualifier les plantes vivaces comme tu l'écrit:plantes non ligneuses mais la première définition de herbacée est : qui as l'aspect de l'herbe. Elle est donc bonne pour les graminées.
Amicalement
Jean-Pierre


 o
RE: plantes herbacées

mais la première définition de herbacée est : qui as l'aspect de l'herbe. Elle est donc bonne pour les graminées.
herbacé ne signifie pas forcément qui a l'aspect de l'herbe.
Je vais faire un petit crochet par le néerlandais.
Herbacé, en NL, se dit "kruidachtig" et non pas "grasachtig".
Les herbes médicinales n'ont rien à voir avec les graminées (même si celles-ci n'en sont pas exclues), elles réfèrent à des plantes en général. (Dans ce cas précis même, elles ne se limitent même pas aux herbacées puisqu'elles incluent même des arbustes : sauge officinale, romarin...)

@micalement
Caroline


 o
RE: plantes herbacées

Caroline,
Herbacé: Qui a l'aspect de l' herbe. Est pourtant la première définition donnée dans Le Larousse et dans mon correcteur de texte.
Pour ''Plantes herbacées'' Larousse donne la définition :plantes non ligneuses qui meurent après fructification.Si l'on s'en tient à cette deuxième définition l'on peut même y classer les annuelles.
Pour le néerlandais-français , je traduis ''grasachtig'' par de l'herbe et ''kruidachtig'' par une herbe.
Amitiés
Jean-Pierre

Pour Geneviève,
L'on prend donc,en cette saison sur les plantes qui se lignifient des boutures aoûtées. Ce qui veut dire que la base de la bouture est dans la partie semi-lignifiée de la nouvelle tige. Ceci donc seulement chez des plantes qui forment du bois.
Pour les plantes herbacées, qui ne forment pas de bois comme les vivaces, je prends encore des boutures maintenant si ces plantes sont encore en croissance, tels les penstemons, les malvas et les véronicastrums. Mais la meilleure période pour les vivaces est le printemps.
Amitiés
Jean-Pierre


 o
RE: plantes herbacées

Herbacé: Qui a l'aspect de l' herbe. Est pourtant la première définition donnée dans Le Larousse et dans mon correcteur de texte.
Eh oui, sans doute, mais cette définition n'a pas grand chose de botanique, tu en conviendras.
Et le site de photographie qui réduit les herbacées aux seules graminées, c'est vraiment n'importe quoi...
Enfin, on ne va pas se disputer pour si peu, n'est-ce pas ?

@micalement
Caroline


 o
RE: plantes herbacées

Non Caro,
On ne va pas se disputer pour si peu.
Il est bien vrai que le site qui réduit les herbacées au seul graminées est douteux. Mais c'était aussi à ce moment là, l'unique interprétation que j'avais de 'plantes herbacées'.
Bises
Jean-Pierre


 o
RE: plantes herbacées

Si on veut s'en tenir à la stricte botanique, il faut remonter au début : monocotylédones, dicotylédones. Les premières désignent les plantes aux feuilles à nervures longitudinales et aux tiges généralement non ligneuses (en gros, tout ce qui n'est pas arbre ou arbuste), les secondes désignent les plantes aux feuilles à nervures en réseau et aux tiges épaisses ou ligneuses (arbres et arbustes).

Oui mais...

C'est plein d'exceptions : les palmiers (Palmaées) ou les bambous (Graminées/Poacées) sont des monocotylédones et produisent pourtant de la lignine, les pivoines sont des dicotylédones bien que parfois dites herbacées. Un autre exemple, la pervenche (Vinca sp.) que tout le monde s'accorde à définir comme une vivace couvre-sol alors que c'est elle aussi une dicotylédone. Encore un autre, Ruscus aculeatus (fragon ou petit houx), là c'est le contraire : on le définit presque toujours comme un arbuste alors que c'est une monocotylédone, donc un arbuste "herbacé" (ou une vivace arbustive). Danae racemosa (laurier d'Alexandrie), pareil.

Quant aux "herbes" aromatiques (romarin, thym, lavande...), beaucoup sont des dicotylédones et clairement ligneuses. Les Fuchsia, qu'on considère parfois comme des vivaces, sont aussi des dicotylédones. Etc., etc.

Même le mot "vivace" prête à confusion. En fait, il s'applique à toutes les plantes pérennes (perennials, en anglais), c'est-à-dire toutes celles qui ne sont pas annuelles ou bisannuelles et ceci comprend les arbres et les arbustes. Alors que l'usage en a fait un mot qui désigne les monoctylédones pérennes dont la partie aérienne disparaît (ou non) en hiver.

La distinction herbacé/ligneux est parfois (souvent ?) difficile à établir avec précision, alors que la distinction mono/dicotylédone est sans équivoque possible.

Olivier.


 o
RE: plantes herbacées

Bon, je crois qu'il y a quelques petites confusions dans ce post...

Une plante herbacée, c'est une plante au cycle de développement annuel, c'est-à-dire, qu'elle croit, qu'elle fleurit et qu'elle fructifie dans la même saison. Ensuite, elle disparaît plus ou moins complètement en surface. On y trouve les plantes vivaces, les plantes bisannuelles et les plantes annuelles pour simplifier.
Ce terme s'oppose à celui de plante ligneuse, qui est une plante dont le cycle de développement s'établit sur plusieurs années. Chaque année, il y a mise en place de nouveaux tissus par les assises génératrices (cambium et phellogène pour ceux que ça intéresse) d'où un épaississement des organes (tronc, branches). Ces plantes sont donc visibles quelle que soit la saison.

Quant aux dicotylédones (dicot) et monocotylédones (monocot), ce n'est pas le début de la taxonomie du règne végétal, c'est l'une des dernières divisions du règne des angiospermes (plantes à fleurs et à fruits vrais). La différence entre les deux groupes se trouve au niveau des graines, plus exactement au niveau l'embryon qu'elles contiennent. Un embryon d'une dicot possède deux cotylédons, et celui d'une monocot, un seul. Et c'est quoi le cotylédon me direz-vous ? Ben c'est l'ébauche des premières feuilles de l'embryon... tiens, je vais vous faire un jouli dessin !

Après, y'a toujours des différenciations... on a les dicot épigées avec les cotylédons en surface comme chez le haricot ou les dicot hypogées avec les cotylédons sous terre comme chez le pois lors de la germination.

Bon, je crois que je vais arrêter de vous embrouiller !!!

Amitiés,
Ghislain chiantifique®.


 o
RE: plantes herbacées

  • Message envoyé par Wappa Touraine Zone 8 (My Page) le
    26/09/05 - 5:19

c'est très évocateur !!!!!!!! vrai , je file chercher une aspirine moi !!! mais je suis certaine qu'il y en a qui vont comprendre , c'que t'es fortiche chefffffffff !!


 o
Aspirine ?

Tout ça pour dire que dans les dicotylédones, tu as des herbacées et des ligneuses !!! ;-)

Bises,
Ghislain.


 o
RE: plantes herbacées

Caroline,
Aïe, aïe,aïe. Ghislain te donne raison avec des arguments bien clair. Je m'abaisse.

Ghislain,
Merci , d'avoir éclairé ma chandelle.
Amitiés
Jean-Pierre


 o
RE: plantes herbacées

"Tout ça pour dire que dans les dicotylédones, tu as des herbacées et des ligneuses !!! ;-)" - voui, c'est tout quesque j'ai voulu dire (en gros) ! :))

Pour le reste, on dirait bien que tu as mis le doigt sur LA définition de plante herbacée. Ce qui embrouille, c'est l'opposition herbacée/ligneux, et c'est vrai qu'il ne faut pas oublier de parler de cycle de vie.

Pour les dicotylédones épigées et les dicotylédones hypogées, là par contre, je débarque complètement ;-)

Olivier.

PS : euh, Ghislain, tu pourrais nous faire la même chose sur "croissance monopodiale/croissance sympodiale", avec jouli dessin à l'appui ? :-)


 o
RE: plantes herbacées

Pour moi aussi, une plante herbacée est une plante dont la partie aérienne disparaît et réapparaît selon un cycle saisonnier. Que l'on arrose ou pas, quoi que l'on fasse, ses parties aériennes ne sont pas faites pour durer dans le temps.

Une plante herbacée ne devrait pas comporter de lignine, mais une plante sans lignine n'est pas pas forcément herbacée. Exemple avec le cactus...
Donc, je ne sais pas s'il faut vraiment chercher à opposer herbacée (qui est plus un type/mode de végétation) avec ligneuse.

@micalement


 o
RE: plantes herbacées

A ceux, à qui, j'ai donné mal à la tête ,je demande pardon ...C'que vous êtes forts !!!Je vais mettre en pratique, et je vous dis , à tous, un grand merci .geneviève


 o
RE: plantes herbacées

Si Geneviève n'a pas attrapé la migraine je lui propose une petite tisane d'herbacées avant de se rouler dans l'herbe de joie devant toute cette belle science


 o
RE: plantes herbacées

Olivier, je ne pense pas pouvoir répondre à ta requête... je ne me souviens pas avoir rencontré les termes de croissances monopodiale et sympodiale, ou alors, c'est rentré par une oreille, et ressorti par l'autre ! Mais ça ne serait pas l'histoire de la dominance du bourgeon apical ? Si oui, y'a pas besoin de faire un dessin, c'est une question d'hormones, c'est un peu compliqué il me semble... enfin, j'ai la mémoire qui flanche, j'me souviens plus très bien ! Tiens, je vais aller fouiner dans mes cours de physiologie végétale ! ;-)

Amitiés,
Ghislain Gruyère.


 o
RE: plantes herbacées

C'est bien joli tout ça, mais pour une herbacée comme la célèbre misère (d'appartement) Tradescantia fluminensis qui a un cycle de végétation continu (valable pour une grande majorité de plantes tropicales) ?
J'ai l'impression que le distinguo ne se fait que sur la faculté à produire du bois ou pas - ou peu ! Herbacé, semi-ligneux, ligneux. Tout cela indépendamment des cycles végétatifs, de l'appartenance à quelque ordre, famille ou genre.
@micalement, François du 92.


 o
RE: plantes herbacées

"Mais ça ne serait pas l'histoire de la dominance du bourgeon apical ?" - il y a de ça, oui. En fait, c'est un truc que je crois avoir à peu près assimilé mais que je dois relire sans cesse pour être sûr que je l'ai compris ! :))

Il y a des choses comme ça qui ne rentrent jamais complètement, jusqu'au jour où... ça y est, le déclic.

"Tiens, je vais aller fouiner dans mes cours de physiologie végétale ! ;-)" - ce qui me plairait, c'est une définition simple, basique, en quelques mots. À chaque fois, je me perds dans les détails et finis par me mélanger les pinceaux. Sans compter que les deux types de croissance se rencontrent parfois sur la même plante, ou qu'une plante est d'abord monopodiale puis devient sympodiale avec le temps, qu'il existe différents modèles de monopodes... Mais ne te casse pas la tête avec ça ;-)

Olivier.


 o
RE: plantes herbacées

justement , ghislain, c'est la question que j'abordais dans un autre post:;en ce moment, la croissance de la plante ne se fait plus vers l'extrêmité pour produire bourgeon ou feuille verts, - il y a un mot qui commence par acro- pour qualifier cette croissance - tu vas le trouver dans tes cours- ; mais pour former fleurs et fruits; or, si nous bouturons, nous avons besoin des hormones qui poussent à l'enracinement- dont tu dois aussi trouver le nom dans tes cours, et se trouvent en ce moment plus bas, dans les parties en voie de lignification, ou près des tiges, d'où l'intérêt de la bouture herbacée, c'est à dire verte, à talon en ce moment, mais à l'étouffée et au chaud; mes boutures de salvia leucantha ont très bien pris et elles n'étaient pas ligneuses;
;


 o
RE: plantes herbacées

Le débat m'interesse même s'il date un peu, et je voudrais proposer ma contribution:
Une "bouture herbacée" au sens commun n'est pas - me semble-t-il - une "bouture de plante herbacée", mais une "bouture d'une partie herbacée de la plante", et on peut donc très bien faire une "bouture herbacée" d'une plante ligneuse (arbre) si on prélève une partie herbacée de celle-ci (jeune pousse verte), et donc en général au printemps!
L'inverse en revanche (bouture ligneuse de plante herbacée) c'est plus dur! ;)

A bon entendeur.


 o
RE: plantes herbacées

Tu as tout à fait raison, tu as du attendre , la réussite de ta bouture herbacée pour répondre...


 o Pour répondre

Please Note: Only registered members are able to post messages to this forum.

    If you are a member, please log in.

    If you aren't yet a member, join now!


Pour retourner au forum Le Jardinage en France

Information about Posting

  • You must be logged in to post a message. Once you are logged in, a posting window will appear at the bottom of the messages. If you are not a member, please register for an account.
  • Please review our Rules of Play before posting.
  • Posting is a two-step process. Once you have composed your message, you will be taken to the preview page. You will then have a chance to review your post, make changes and upload photos.
  • After posting your message, you may need to refresh the forum page in order to see it.
  • Before posting copyrighted material, please read about Copyright and Fair Use.
  • We have a strict no-advertising policy!
  • If you would like to practice posting or uploading photos, please visit our Test forum.
  • If you need assistance, please Contact Us and we will be happy to help.


Learn more about in-text links on this page here