Pour retourner au forum Le Jardinage en France | Pour répondre

 o
Foisonnement de la mousse .

Message envoyé par colnie france (My Page) le
5/12/05 - 6:38

Malgré la sécheresse de l'été je vois tous mes massifs envahis d'une belle mousse bien drue...Sans parler du"gazon" (Chez moi, c'est de la belle herbe tondue!)toute moussue dans les coins à l'ombre et bien plus que les automnes précédents .D'habitude, je ne fais rien et tout rentre dans l'ordre au printemps . Mais là, trop, c'est trop !Qu'en pensez-vous ?


Réponse:

 o
RE: Foisonnement de la mousse .

moi j'adore la mousse, c'est doux et vert, et je la laiise envahir: plus besoin de tondre sous les arbres..


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

Ici, l'été a été plutôt humide et froid et il n'y a pas de mousse dans les parterres (la pelouse, par contre, est bonne a être scarifiée !!).

Une exception pourtant : il y a des coussins de mousse sous les plantes très rases (mini-geranium, thym citron, phlox subulata, mini- oeillets, ...). Faut-il l'enlever ou la laisser ??


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

Faut-il l'enlever ou la laisser ? voilà la question !!!
Si je scarifie l'herbe, j'ai bien peur qu'il ne reste plus qu' un sol "déplumé"... et dans les massifs, est-ce dangereux de la laisser ?


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

  • Message envoyé par etii France 8 (My Page) le
    5/12/05 - 11:37

Ah oui la mousse, C trop beau :-) On dirait des petits coussins et c'est si doux au touché. J'adorerai dormir sur un lit de mousse, com cela doit être trop tip top classieux ;-)
Un peu comme les lichens, je trouve xa donne du cachet :-)
J'ensemence (en tout bien tout honneur) mes pots à bonzaïs et mes jardinières aussi tellement j'adore cette plante: ben C xest pas évident à faire pousser cette chose mine de rien ;-)
S't'p colnie, laisse-le sous tes massifs :-))


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

Colnie : dans un massif j'ai pas mal de mousse, alors je fais au "pif" donc ce n'est pas un renseignement à prendre au sérieux : pour les plantes qui n'aiment pas l'humidité, je la retire, et la laisse à celles qui aiment bien un sol frais.
J'aime les pelouses de mousses, j'en ai faite une... ceci est valable pour un petit jardin, et chaque année je grignote sur le reste de pelouse de gazon.
Mais ma pelouse de mousse est envahie par la menthe corse...
Eiti dormir sur de la menthe corse, c'est vraiment tip top.

Eugénie


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

"D'habitude, je ne fais rien et tout rentre dans l'ordre au printemps" - euh, lequel (d'"ordre") ? ;-)

La mousse est une plante pionnière et un couvre-sol comme un autre, c'est aussi une source d'humus. Enfin, la mousse, je devrais plutôt dire les mousses puisqu'il en existe des milliers, sinon des dizaines de milliers d'espèces différentes.

Olivier.


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

Je dirais comme Eugénie : tu retires la mousse pour les plantes qui ne sont pas habituées à la cotoyer... ou tu déplaces les plantes ! Pour l'herbe, par contre, ne fais rien, laisses la mousse l'envahir....


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

Je vais donc laisser cette belle mousse envahir l'herbe, gràce à vous, sans aucun remord .!


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

voilà une sage décision


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

Colnie : finalement la réponse des "amoureux de la mousse" (je suis dans le lot) ne me satisfait pas quant à ta demande. Nous n'avons pas à "t'imposer" notre avis.

En fait on ne t'a pas posé la seule question importante : est-ce que tu l'aimes cette mousse ou est-ce qu'elle te gêne visuellement ?

Si tu l'aimes, effectivement laisse-là envahir, mais si tu ne la supportes pas ? C'est TON jardin.
A toi de choisir : le scarificateur est un excellent instrument de musculation ! Et puis tu peux te muscler uniquement sur les parties proches de la maison si tu as un grand terrain, et laisser la mousse loin des regards pour voir si tu t'y habitues progressivement et étudier ses avantages et inconvénients.

Eugénie


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

Bravo Eugénie. 100% de accuerdo.
Autant j'aime marcher pied nu dans l'herbe autant le contact de le mousse sur ma peau me répugne.
Par contre j'adore la mousse sur les pierres et vieux murs.
Bref moi je scarifie ma pelouse, enfin quand j'en ai le courage... ;o)

Chitalpierre qui roule n'amasse pas mousse


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

moi j'ai un voisin qui scarifie toujours sa pelouse; depuis 2000, date où j'ai emménagé, il a refait son gazon deux fois...c'est vrai, s'il aime ça.;on prend son plaisir où on le trouve, je suppose
quant à moi, je voulais revenir sur le sujet, parce que j'ai un mari; certaines voient déjà où je veux en venir:
c'est lui qui tond,et pas seulement tout ce qui bouge! tout ce qui empiète sur son gazon doit être supprimé, et au printemps, il se précipite sur la tondeuse et commence à tondre de préférence qd j'ai le dos tourné, et droit sur ce qui dépasse: ces belles petites fleurs roses de prairie humide, les bulbes naturalisés, les marguerites , puis les sauges des prés ;
bien sûr, il a mis du chelate anti mousse, mais pour finir, le noyer l'a emporté: maintenant, il a fini par comprendre que ce qui était en mousse n'était plus à tondre, et surtout, les orchidées, narcisses et consorts
ont trouvé un espace qui leur convient et peuvent se reproduire ; quel bonheur! tout le monde y a trouvé son compte
c'était la belle lisse poire édifiante de tata horta toujours quelque chose à dire, ils travaillent quand ces fonctionnaires


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

mais, et l'été, quand il fait sec, est-ce qu'il y a de la mousse chez ces dames ? j'aimerais bien en recevoir une livraison SVP


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

dans mon jardin de l'ain, je n'arrose pas du tout, m^m pas l'hortensie annabelle, et mes rosiers noircissent et crèvent parce que la nappe est tout près alors oui , il y a toujours de la mousse


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

"Colnie : finalement la réponse des "amoureux de la mousse" (je suis dans le lot) ne me satisfait pas quant à ta demande. Nous n'avons pas à "t'imposer" notre avis."

Personne n'impose quoi que ce soit ! La question était : "Qu'en pensez vous ?". Alors, on dit ce qu'on en pense... tout simplement. Parce que, si c'est pour poser des questions et finalement s'entendre dire que l'on fait ce que l'on veut parce que c'est SON jardin, ben, j'vois plus trop l'intérêt.


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

Ah François, tu en as mis du temps à réagir, ouf, c'est fait :-).
Dans la réponse à Colnie, tous les amateurs de mousses sont arrivés à la vitesse grand V pour lui vanter l'avantage et les beautés des mousses.... or Colnie a écrit dans sa question :
"Mais là, trop, c'est trop", donc il y a quand même un doute concernant sa sympathie vis-à-vis de ces dernières...
et vu notre enthousiasme et notre nombre,peut-être que certains ont hésité à se donner la peine d'écrire comment ils se débarassaient ou géraientt leurs mousses.
C'est cela qui aurait donné vraiment le choix à Colnie...elle n'a eu qu'un son de cloche : d'où mon post.

Capucine : ma mousse jaunit en plein été comme le gazon de mon voisin mais reverdit dès la première pluie. Par contre ma menthe corse reste toujours bien bien verte. Un régal des yeux, du toucher, de l'odorat !
Eugénie


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

Quand les conditions s’y prêtent, (ombre, humidité) c’est vrai qu’il y a de plus en plus de mousse dans un gazon vieillissant que dans un gazon jeune, car la terre s’appauvrie et se tasse. Cela dit à cette époque de l’année, moi je ne ferais rien. Au printemps, il sera toujours temps de voir s’il faut enrichir le sol en terreautant (à l’or brun par exemple, comme suggéré dans un post récemment) et/ou scarifier. A toi de choisir si tu veux de la mousse ou du gazon, les conditions de culture sont différentes et se font naturellement au détriment des graminées du gazon.
C’est pareil pour tes massifs, tes plantes apprécient t-elles la terre dans laquelle prospère la mousse en question ?

Amitiés


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

"Ah François, tu en as mis du temps à réagir, ouf, c'est fait :-)."
Le temps de tomber sur le post, tout simplement ;) !

"C'est cela qui aurait donné vraiment le choix à Colnie...elle n'a eu qu'un son de cloche : d'où mon post."
Même s'il y a une "couleur" générale qui se dégage ici, les réponses ne sont pas tranchées pour autant : "tu retires la mousse pour les plantes qui ne sont pas habituées à la cotoyer... ou tu déplaces les plantes !" ou "pour les plantes qui n'aiment pas l'humidité, je la retire, et la laisse à celles qui aiment bien un sol frais.". Difficile de faire mieux !


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

bien d'accord avec toi:je dirais qd mêm , juste pour le débat,:pourquoi toujours se battre contre ce qui pousse trop bien au lieu d'en tirer parti?
j'ai m^m entendu gilles clément / pas moi, hein!/déclarer que qd on avait du chiendent dans sa pelouse, le mieux était de le considérer comme un avantage;
je remarque qu'on méprise souvent les plantes dont la culture est facile et qu'on préfère les challenges: ça donne un côté sportif au jardinage.;
je dis tjrs "je" parce que mes remarques ne prétendent pas dépasser les limites de mon humble/ sans ironie/ expérience


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

J'adore les jardins de mousses, même un tout petit coussinet au détour d'une souche me provoque le plus vif émoi ... Si si, je vous assure !
Cependant, il existe un produit très efficace contre les mousses, il s'agit du sulfate de fer.
A ceux qui répondent que le sulfate acidifie la terre et favorise ensuite une repoussée spectaculaire de la dite mousse, je réponds qu'ils ont raison, c'est pourquoi, il est important de chauler peu après l'application du produit, afin de neutraliser l'acidité apportée.
Voilà, c'est si simple la vie au jardin.

--
Denis


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

Cependant, il existe un produit très efficace contre les mousses, il s'agit du sulfate de fer.

Va falloir trouver autre chose : la commercialisation du sulfate de fer est interdite depuis le 30 juin 2005 et son utilisation à compter du 31 décembre 2005 (pas sûr que les substituts soient plus inoffensifs).

A ceux qui répondent que le sulfate acidifie la terre et favorise ensuite une repoussée spectaculaire de la dite mousse, je réponds qu'ils ont raison, c'est pourquoi, il est important de chauler peu après l'application du produit, afin de neutraliser l'acidité apportée.

Et à tous ceux-ci, je réponds qu'ici il y a de la mousse dans une partie de la prairie, avec un pH à 8,5 et du calcaire actif à n'en plus pouvoir. Donc ils peuvent ranger leur panoplie de petit chimiste.
La mousse se développe là où l'herbe est plus faible parce que le sol est plus tassé, plus asphyxié, plus à l'ombre, plus humide. C'est beau et doux, la mousse !
Mais les anti-mousses et les anti-anti-etc., ça fait marcher le commerce... et éventuellement les stations d'épuration d'eau.


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

Je dis non au sulfate de fer, et je regarde maintenant ma mousse avec un oeil bienveillant !


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

"la commercialisation du sulfate de fer est interdite depuis le 30 juin 2005 et son utilisation à compter du 31 décembre 2005 (pas sûr que les substituts soient plus inoffensifs)."
Oui, Pascale,
j'aime bien aussi ta parenthèse et le "méfiant de tout" que je suis ... se demande si le Lobbying des industriels du secteur agrochimique, n'y est pas pour quelque chose,industriels qui sans doute trouvaient ce produit minéral pas assez rentable par rapport à des molécules plus complexes.

sans doute c'est moi qui voit le mal partout

--
Denis


 o
RE: foisonnement de la mousse

j'aime bien aussi ta parenthèse et le "méfiant de tout" que je suis ... se demande si le Lobbying des industriels du secteur agrochimique, n'y est pas pour quelque chose,industriels qui sans doute trouvaient ce produit minéral pas assez rentable par rapport à des molécules plus complexes.

J'ai eu la même « mauvaise pensée », je l'avoue (o;

sans doute c'est moi qui voit le mal partout

Quoi qu'on puisse imaginer, faut se dire qu'en vrai c'est pire !


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

  • Message envoyé par horta69 rhone france (My Page) le
    10/12/05 - 12:58

Cependant, il existe un produit très efficace contre les mousses, il s'agit du sulfate de fer.
A ceux qui répondent que le sulfate acidifie la terre et favorise ensuite une repoussée spectaculaire de la dite mousse, je réponds qu'ils ont raison, c'est pourquoi, il est important de chauler peu après l'application du produit, afin de neutraliser l'acidité apportée.
Voilà, c'est si simple la vie au jardin

j'ai adoré ce que tu as écrit denis;
si je pouvais faire aussi simple et de bon goût!

qt aux lobbying,je suis bien d'accord avec vous


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

Eugénie, quel est l'autre nom de la menthe de Corse STP -craint-elle les passages des "souliers" et craint-elle plus la sécheresse que le gazon ? en étant envahie dans un petit coin, je me demande si je ne vais pas la laisser courrir de partout - mais, l'été, en période sécheresse, qu'est-ce que cela va donner ?


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

Quelques explication sur l'interdiction du sulfate de fer ( Cliquez sur le lien )
En fait il bénéficiait d'une dérogation d'homologation ( en tant que produit simple et non phytosanitaire )et désormais seuls peuvent être vendus des produits ayant fait l'objet d'une homologation coûteuse ... Ce qui n'est pas sans poser de problèmes en agriculture biologique et c'est fort dommage pour des produits qui avaient une grande inocuité.
D'ailleurs si je ne me gourre pas c'était aussi ce qui avait provoqué l'interdiction de vente des purins de plantes ( non homologués )( mais peut-être me gourre-je ? )
En tout cas ça ressemble aux diverses interdictions sous couvert de non conformité à des normes sévères d'homologation ( que seuls des industriels fortunés peuvent financer et rentabiliser), comme celle qui interdit à la vente bon nombre de graines de variétés anciennes de légumes qui ne peuvent pas être inscrits au catalogue officiel ( car trop coûteux pour les petits producteurs de graines peu diffusées )

Qu'en pensez-vous ?

--
Denis

Voici un lien qui appartient à ce message: une explication


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

  • Message envoyé par etii France 8 (My Page) le
    10/12/05 - 16:27

Et qu'en est-il des autres pays européens ? nan pask'ils interdisent la vente en France, C de la merdouille.
Et l'interdiction d'utilisation: ils ne devraient pas mettre un gendarme dans chaque jardin ;o)
Une loi interdit à la vente les graines de légumes anciens ? C koi cette ânerie ?


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

  • Message envoyé par horta69 rhone france (My Page) le
    10/12/05 - 17:06

je me doutais bien que tu allais partir sur les chapeaux de roues..
eh oui c'est l'ère de la normalisation!
il a fallu créer des assoc comme Kokopelli ou les croqueurs de pommes pour préserver un peu de notre patrimoine natuerl, mais nos webnautes vont de mettre des liens


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

  • Message envoyé par etii France 8 (My Page) le
    10/12/05 - 19:16

Beuh chuis sage là Horta :-) Un vrai nange :-)
Je t'assure ke kan les roues raclent le bitume, cela fé plus de flammes :o) Sauf si la chaussée est mouillée hein ;-)

Nan po ke je sois un révolutionnaire -loin s'en fo- mais bon, il n'y a pas un droit à la désobéissance ? ;-) Contre les lois de nos très chers politiciens, il y a des recours juridiques: y a pas un syndicat jardinier ? ;-)

OUI OUI des liens.....faites donc mon éducation jardinière :-)


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

Recherche "graines + "catalogue officiel"
Voilà qui permettra de se faire une idée sur le commerce des graines potagères. Il semble que divers moyens permettent de contourner la loi, par exemple apposer sur les paquets "semences déstinées uniquement aux jardiniers amateurs". En effet c'est leur vente en tant que graines destinées à des professionnels de la production légumière qui est interdite.

Pour ce qui est du sulfatede fer, il n'est pas interdit au sens strict. C'est seulement le produit chimique brut livré en sacs de X kg, qui est interdit car non homologué en tant que produit phytosanitaire ( d'ailleurs il est fort probable qu'il soit toujours possible d'en trouver en droguerie ).
D'autre part il n'est pas interdit dans les spécialités homologuées, notamment en tant que composant d'engrais spécifiques tels que " Engrais gazon + anti-mousse Fertigégéne avec 20% de sulfate de fer ".

Denis


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

10 fois plus cher, je suppose.

quel poète tu fais, etii, je suis ravie et médusée par tes métaphores, mais désolée, je ne suis pas une femelle dominatrice du tout; plutôt nonne cloîtrée..

je pense bien qu'il y a des actions qui se font, je connais une dominique qui fabriquait du purin d'orties
et a failli tout laisser tomber, mais pour finir, il y a un groupe de pression, avec michel lis je crois, qui a obtenu la non interdiction.
mais les grands groupes sont maintenant tellement puissants et les polytechniciens tellement peu jardiniers...je pense qu'on va interdire aussi l'hormone de bouturage


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

  • Message envoyé par horta69 rhone france (My Page) le
    11/12/05 - 14:15

j'aurais voulu faire un poeme pour etii qui aurait commencé comme cela
monseigneur, si votre abordage
se rapporte à votre langage,
vous êtes le phénix des hôtes de ce web
chez vous ça doit sentir le caoutchouc brûlé

et j'aurais bien aimé continuer avec un vers qui finirait par lubricité, mais je cale
l'une de vous, expertes en poésie, pourrait-elle m'aider?


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

allez, je me dévoue en hommage à Etii que je trouve très amusant mais qu'est-ce que l'on va se faire attraper Horta !!!!!!!
Monseigneur, si votre abordage
se rapporte à votre language
vous êtes le phénix des hôtes de ce Web
chez vous ça doit sentir le caoutchouc brulé (pardon Etii)
malgrè les violettes que vous sniffez
mais quelle simplicité
dans votre lubricité (pardon Etii)


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

capucine, merci, on va faire des choses magnifiques ensemble..
comme tu vas voir, j'avais abandonné:

J’abandonne lubricité, c’est hors sujet.
Un homme aurait mieux su quoi dire /
Sur les culasses et les pistons
Moi dans l’art de la mécanique, je perds mes pieds,
Et fabrique des vers pompiers.
Or, laissons là le badinage, même artistique
Pour un terrain moins glissant, la botanique
Les limaces et les escargots c’est bien moins chaud
Que ce qu’il ya sous le capot.


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

Retour facile à la botanique :
odeur de caoutchouc brûlé --> feuille de Clerodendron froissée (o;


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

odeur de caoutchouc brûlé /
--> feuille de Clerodendron froissée
ça le fait
si on est trois, non seulement on va pas se faire attraper, mais on va peut-être se faire éditer:
un collectif féminin non lesbien;
on choisit les alexandrins ou les octosyllabes?

peut-être que poliphile qui est très cultivée pourrait nous indiquer un site plus adapté à nos épanchements
poétiques
franchement,je n'avais jamais fait ça, mais me botte bien.


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

peut-être que poliphile qui est très cultivée pourrait nous indiquer un site plus adapté à nos épanchements
poétiques
?????????????????????????????????
Ce doit être le pseudo qui t'a impressionné!
Poliphile


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

un collectif féminin non lesbien;

J'avoue que j'aimerais autant.

on choisit les alexandrins ou les octosyllabes?

L'octosyllabe est énergique,
Tout comme nos esprits critiques

Le noble alexandrin est un peu solennel
Pour dire encor l'espoir de nos pensées nouvelles

[pardon, c'est nul]


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

ou que si c'est dangereux le jardinage
moins toutefois que le libertinage
mais enfin, face à la critique

soyons quand même dithyrambique


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

  • Message envoyé par horta69 rhone france (My Page) le
    12/12/05 - 13:20

on dirait qu'il n'y a que nous à être dithyrambiques, mais au moins nous sommes gaies
-mais non lesbiennes?-
ça c'est nul aussi, mais comme vous n'avez pas osé la faire..


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

"Malgré la sécheresse de l'été je vois tous mes massifs envahis d'une belle mousse bien drue...Sans parler du"gazon" (Chez moi, c'est de la belle herbe tondue!)toute moussue dans les coins à l'ombre et bien plus que les automnes précédents .D'habitude, je ne fais rien et tout rentre dans l'ordre au printemps . Mais là, trop, c'est trop !Qu'en pensez-vous ?"
j'en pense que je n'avais vraiment pas vu de sens caché au début, mais maintenant, vu la tournure que prend la discussion ... Je m'interroge ( ??? )

--
Denis


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

AHa... le gazon, parfois maudit par les adorateurs de mousse ...
Mon gazon n'est que verte prairie tondue, qui fleurie si l'on lui laisse le temps de s'épanouir...! Douce et humide, l'herbe fraîche qui enlace de ses touffes, de belles pensées sauvages...STOP !!! C'est vrai que toutes ses histoires de mousses, nous entraîneraient là où, sur ce site, même bucolique, il n'est pas question de s'étendre...
"Il vaut mieux savoir où l'on va, pour être sûr de ne pas arriver ailleurs.."!
La poésie, cela me rends gaie..., un pur bonheur pour les neurones!

Choupette

"Le bonheur n'est pas un lieu où l'on arrive, c'est une manière de voyager"


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

il faudrait demander à colnie si elle y avait mis du sens.
de toute façon,c'est comme cela depuis le jardin d'eden, la pomme,le roman de la rose..le labourage,et les mamelles...
tout le vobulaire du jardinage a été utilisé en images sexuelles;^
une gwbeuse m'a fait remarquer un jour que même l'expression "retourner au type "était évocatrice
et effectivement, pour ne pas se laisser aller, il faut une sacrée volonté.


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

MDR Horta,
il y a un sketche d'une humoriste encore trop peu connue, Isabeau de R., qui consiste en un cours très équivoque sur le jardinage. Allez tiens ! je lui fait un peu de pub gratos.

--
Denis

Voici un lien qui appartient à ce message: Tenue correcte exigée


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

merci denis , j'ai un peu l'impression que certains boudent.pourtant on peut rire en bonne compagnie sans faire de tort à personne; et puis depuis que j'écris sur ce forum, je me rends compte que presque tout est équivoque, et on ne s'en rend compte que qd c'est envoyé, comme le teckel qui se fait des hérissons, m^m il y a 5 minutes j'ai écrit qq chose comme "ma grosse koi ne veut pas de limace" qui une fois envoyé m'a paru tendancieux.
qd j'ai parlé de collectif féminin non lesbien, je je pensais pas du tout à mousse et gazon, c'était pcq je lis bcq de romans anglo-saxons où abondent les groupes de lesbiennes agressives qui font de la poésie sérieuse et engagée.moi je veux être gaie et décalée
je vais regarder s'il y a moyen d'écouter ce sketch


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

Le sulfate de fer n'est pas toxique pour les vers de terre ?


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

peut-être que poliphile qui est très cultivée pourrait nous indiquer un site plus adapté à nos épanchements
poétiques ?????????????????????????????????
Ce doit être le pseudo qui t'a impressionné!
Poliphile

Chère poliphile, si je voulais faire preuve d’ironie comme toi, je te répondrais qu’ un pseudo aussi fin et racé ne pouvait que correspondre à un esprit de la même trempe.
Non ton pseudo ne m’impressionne pas, il m’intéresse :
j’ai d’abord pensé qu’il était peu approprié à un forum de jardinage (poli + phileinaimer la cité)comme dans poliorcétique, conclu qu’il s’agissait d’un jeu de mots par homophonie,- plus approprié à un forum pour discuter le jardinage- sur poly +phylla = de nombreuses feuilles, comme dans polysémie, et riche d’interprétations à plusieurs niveaux, à moins que ce ne soit qui aime (Po)Paul, ou qui s’intéresse à beaucoup de choses (poly+phile)ou simplement une référence à un personnage que je ne connais pas.
Puis il m’est apparu à la lecture d’un de tes post, qu’il y avait aussi poli qui évoque un galet, courbes féminines, bonne éducation, comme celle qui consiste à répondre à ceux qui s’adressent à vous poliment.
Bref, je dirais que c’est un pseudo ouvert et prometteur, comme me l’avaient semblé d’autres plus directement alléchants, de fleurs et d’arbustes qui se promettaient sans épines mais dont le silence assourdissant (oxymoron) m’impressionne, lui.


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

Tout cela me laisse un peu songeur.
Amicalement, Pierre.


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

Pierre, j'espère que tu ne songes pas à Polia!


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

  • Message envoyé par Markot Limousin z8 (My Page) le
    14/12/05 - 7:44

Par un matin du mois d'avril, environ l'aube du jour, je , Poliphile étais dans mon lit, sans autre compagnie que de ma loyale garde Agrypnie, laquelle m'avait entretenu toute celle nuit en plusieurs propos et mis peine de me consoler, car je lui avais déclaré l'occasion de mes soupirs...

Frère Francesco


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

  • Message envoyé par etii France 8 (My Page) le
    14/12/05 - 12:09

Oooooooooooooops, je l'avais oublié celui là de post !!! 'Tain G loupé un épisode :-/ Appuyer sur la touche REPLAY...
ARGH mé kilécon ! <- à meuhoua même personnellement que je me pense.
Désolé gentes damoiselles, si réponse point vous n'eûtes, ce n'est que fortuit oubli de ma part.
Fallait écrire un poème sur la mousse plutôt :-) Sur le lit des elfes farceurs que grondent les fées :-)
G appris plein de choses :-) Mais kilécontent ;o) Et G bien ris aussi...putain mé comment G pu loupé un fils pareil !!!


 o
RE: Foisonnement de la mousse .

  • Message envoyé par Limyan LimogesFrance (My Page) le
    14/12/05 - 12:40

Bonsoir, je ne sais si cette proposition a déjà été faite, mais épandre du sulfate de fer, en sel, la ferra noircir des qu'il pleuvra. Un coup de rateau et hop! la pelouse n'a plus qu'à reprendre l'espace libéré. Un conseil ; attendez le printemps, la pelouse ne repoussera pas pdt l'hiver. Sinon les Bryophytes, a savoir les mousses n'ont pas de vaisseaux conducteurs de sève, en compensassion elle ont la capacité de "revivescence" ; revivre des la pluie venue. Cordia


 o Pour répondre

Please Note: Only registered members are able to post messages to this forum.

    If you are a member, please log in.

    If you aren't yet a member, join now!


Pour retourner au forum Le Jardinage en France

Information about Posting

  • You must be logged in to post a message. Once you are logged in, a posting window will appear at the bottom of the messages. If you are not a member, please register for an account.
  • Posting is a two-step process. Once you have composed your message, you will be taken to the preview page. You will then have a chance to review your post, make changes and upload photos.
  • After posting your message, you may need to refresh the forum page in order to see it.
  • Before posting copyrighted material, please read about Copyright and Fair Use.
  • We have a strict no-advertising policy!
  • If you would like to practice posting or uploading photos, please visit our Test forum.
  • If you need assistance, please Contact Us and we will be happy to help.


Learn more about in-text links on this page here